Le travail collaboratif au cœur de la gestion d'entreprise

La révolution numérique a complètement redéfini la manière dont travaillaient les entreprises : aujourd’hui, c’est le mode collaboratif qui s’impose. Fluidification de la communication, partage des données en temps réel, ouverture de l’entreprise sur l’extérieur… le travail collaboratif peut apporter beaucoup aux entreprises et à leur performance. Découvrez quels sont les avantages du mode de fonctionnement participatif, et comment le mettre en place au sein de votre entreprise.

Le travail collaboratif est le premier facteur d’une transition digitale réussie

Ces dernières décennies, les entreprises ont vu de nombreux changements dans leur environnement ébranler leurs processus internes : révolution technologique, internationalisation, dématérialisation… Aujourd’hui, on observe une plus grande porosité des départements et services, non seulement au sein des groupes multinationaux mais aussi au sein des plus petites entreprises. Conséquence de ce décloisonnement : la circulation de l’information doit être plus fluide, plus rapide, plus transverse.

Pour répondre à ces problématiques, les entreprises ont développé des méthodes de travail collaboratif. En favorisant la communication entre les services, le partage des données et l’implication de tous, le travail collaboratif permet à l’entreprise de gagner en flexibilité et en efficacité.

De plus en plus d’entreprises intègrent le mode collaboratif, surtout les entreprises qui travaillent en projet, comme les cabinets de conseil, les bureaux d’études et d’ingénierie, les cabinets d’architecture, ou encore les agences de communication. Le travail collaboratif s’adapte parfaitement aux exigences de ces métiers : il permet de dynamiser les projets, en intégrant les idées et la contribution de toutes les parties prenantes, et en facilitant les échanges transverses au sein de l’entreprise.

L’ERP du futur sera 100 % collaboratif

Pour gérer efficacement leurs projets, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers un ERP. Ces logiciels de gestion leur permettent de concentrer en une seule interface toutes les données de l’entreprise : prospects, portefeuille clients, activité des collaborateurs, devis, factures, reportings…

Pour répondre aux besoins des entreprises dans un contexte de décloisonnement, les ERP ont tout à gagner à s’appuyer sur le mode collaboratif. Ainsi, l’ERP nouvelle génération intègre le travail collaboratif à tous les niveaux : les collaborateurs saisissent eux-mêmes leurs données (leurs temps passés, leurs notes de frais et leurs congés), consultent les projets sur lesquels ils sont affectés, émettent le rapport de leurs activités.

Pour s’adapter aux nouveaux processus des entreprises, les ERP ont mis au point de nombreuses fonctionnalités qui facilitent le partage d’informations et l’échange entre les différents services et collaborateurs. Parmi ces éléments, on retrouve la GED (Gestion Electronique de Documents), qui permet de centraliser tous les documents de l’entreprise, ou encore l’envoi de notifications automatiques directement depuis l’interface de l’ERP pour informer un collaborateur des tâches qu’il doit accomplir.

Autre élément essentiel du travail collaboratif : le partage des données en temps réel. Les ERP distribués en SaaS permettent des échanges immédiats, ce qui simplifie considérablement le partage de l’information à travers les différents services de l’entreprise.

5 avantages du travail collaboratif pour votre entreprise

Les ERP collaboratifs apportent une véritable valeur ajoutée aux entreprises : chaque société, de la PME à la multinationale, retirera indéniablement de nombreux avantages du travail collaboratif en temps réel.

  • L’immédiateté : le travail collaboratif permet l’instantanéité du partage d’informations. Or, plus l’information est partagée rapidement, plus la communication se fluidifie, et plus les projets seront susceptibles d’aboutir dans les délais fixés au départ ! Les réseaux sociaux et l’accessibilité des données sur Internet ont créé une culture de l’instantanéité qui est aussi valable en entreprise : plus on est rapide, plus on est compétitif.
  • L’agilité : mais la rapidité ne fait pas tout ! Pour être à la fois rapides et efficaces, les entreprises doivent également développer leur capacité d’adaptation. L’environnement évolue vite, et l’entreprise doit évoluer avec lui pour ne pas se faire distancer. Alors qu’avant, le fonctionnement en « silos » constituait un véritable frein à l’agilité de l’entreprise par manque de porosité entre les services (source de quiproquos), le travail collaboratif lui permet de gagner en agilité grâce à un management horizontal.
  • Une meilleure communication : non seulement, le travail collaboratif permet d’établir des liens entre les différents services, mais il permet également de faciliter la communication entre l’entreprise et ses fournisseurs et clients. En résumé, le travail collaboratif gomme les frontières entre interne et externe. En ouvrant ses processus internes, l’entreprise s’ouvre vers l’extérieur.
  • La centralisation des données : les ERP collaboratifs permettent de centraliser les flux d’information, rendant les données accessibles à tous. A la clé : une meilleure implication des collaborateurs et donc une meilleure productivité.
  • La motivation : le mode participatif permet d’augmenter considérablement la motivation des collaborateurs. Parce qu’ils sont plus impliqués dans les processus internes, ils vont gagner en responsabilités et en autonomie, et ainsi développer leurs compétences. Chaque collaborateur joue un rôle bien précis au sein de son équipe ou de sa Business Unit, ses objectifs sont plus clairs et les échanges plus faciles : les performances suivront toutes seules !

Le travail collaboratif est désormais incontournable au sein des entreprises, notamment les sociétés de services travaillant en projets. Se doter d’un ERP nouvelle génération est un excellent moyen de tirer parti des avantages du mode collaboratif et de booster considérablement les performances de l’entreprise !

 

Par Claire Feuardant