Le mode SaaS : ERP ou solutions interfacées ?


ERP SaaS

L’évolution rapide des technologies sur internet nous permet de revenir rapidement sur des prophéties provenant de toutes parts et souvent énoncées à la hâte.

Certains se sont empressés, il y a quelques années à peine, d’enterrer l’ERP au profit de l’émergence du Cloud et des solutions en SaaS. Ces même personnes proposaient alors de se séparer des outils lourds et coûteux tels que SAP, Oracle ou encore Qualiac pour, grâce à la standardisation des technologies et du développement du mode SaaS, intégrer un éventail de solutions spécialisées à l’aide d’interfaces dites « natives ».  Pourtant, lorsqu’on souhaite interfacer un tableau excel avec celui de son voisin, on se rend vite compte que la tâche est complexe et ce, bien qu’il n’y ait pas de technologie plus standard que deux tableaux Excel. Il suffit, en effet, d’ajouter une petite colonne dans un tableau pour bouleverser le tout. L’interface devient alors obsolète. Finalement, dans l’univers évolutif des solutions en SaaS, « l’enfer c’est les autres » : l’enfer c’est l’interface.

Au fil des années, des solutions en tout genre apparaissent « dans le cloud » : CRM, RH, PLANNING, etc. Pourtant, aucun standard à l’horizon ! Malgré la mise à disposition d’API documentées, on observe que les changements opérés sur une application ne sont pas répercutés sur les interfaces des autres. Alors, on comprend très vite que l’ERP est bien la solution qui s’impose, même dans le Cloud, à condition que le logiciel soit adapté aux spécificités d’une commercialisation sur internet par abonnement locatif. Aujourd’hui, la formule à succès est l’ERP en SaaS vertical métier, prêt à l’emploi, pour limiter l’effort ainsi que les délais d’intégration et d’adoption. Les métiers du service, précurseurs dans ce domaine, sont de plus en plus nombreux à s’équiper de solution type ERP en mode SaaS.

Un logiciel en SaaS, taillé sur mesure pour un métier et visant à prendre en charge l’intégralité des processus de gestion de ces entreprises, sera toujours plus efficace qu’une constellation de solutions indépendantes interfacées. Pour une organisation, choisir un ERP  en SaaS permet de déléguer à l’éditeur la maintenance des interfaces entre les différents modules, de s’alléger de toute contrainte et de bénéficier pleinement des fonctionnalités disponibles dans sa solution de gestion.

 

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*