Cloud Computing en 2010: révolution ou bonne résolution ?


Les nuages Internet de l'Architecture Reseau

Les nuages Internet de l’Architecture Reseau

Connaissez-vous l’origine du « Cloud Computing » que les journalistes se plaisent à traduire en ‘Informatique dans les nuages’ ?

Petite Explication : Dans les schémas d’architecture réseau LAN (Local Area Network) on a l’habitude de représenter par un Nuage PowerPoint ce qui lui est extérieur, çàd l’ensemble du réseau internet ! Les Ingénieurs ‘Réseau’ américains parlent donc très naturellement du « Cloud » pour désigner Internet …

Alors se poser la question de l’avenir du Cloud Computing – est-ce une véritable révolution ou une simple mode passagère ? – c’est un peu comme remettre en question Internet …

Qui doute encore qu’Internet est une Révolution ?! Aujourd’hui on vend tout et on achète tout sur internet. On consomme de la musique et des films en « streaming« , des communautés se forment pour échanger leurs connaissances !
Ce serait un comble que seuls les ‘Services Informatiques’ (SaaS, IaaS, PaaS) ne puissent pas se « consommer sur internet  » !!!

Dans les années 80 certains doutaient que le Personal Computer soit un outil d’avenir pour l’entreprise. Mais avec un peu de recul on peut en effet se demander s’ils n’avaient pas raison de se poser la question : le Personal Computer a-t-il vraiment révolutionné l’organisation des Entreprises dès les années 80 ? Ne l’a-t-il pas simplement fait évoluer en accélérant les processus sans réellement les transformer ? Car Internet était le maillon manquant, sans lequel un Personal Computer n’était guère qu’une Machine à Écrire ou une grosse Calculatrice.

Le Cloud Computing n’est certes pas une révolution comparée au e-commerce en général et aux échanges peer-to-peer en particulier, mais il est la continuité naturelle de la révolution internet dans le monde de l’informatique.
Le Cloud Computing facilite l’accès aux moyens informatiques matériels et humains, rendus accessibles à des structures organisationnelles qui n’auraient pas pu en bénéficier il y a encore 5 ans !

 

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*