Internet Explorer : une Arme de Dissuasion Massive


Internet Explorer Arme Dissuasion Massive

On ne compte plus les forums et les sites internet de Geeks qui se plaignent des piètres performances du navigateur de Microsoft : Internet Explorer. Sur ce sujet, je vous conseille vivement de consulter le comparatif de navigateurs paru sur le site Clubic.com le 1er février 2010. Éloquent !

 

On y apprend entre autres que I.E. a le pire des moteurs JavaScript (10 fois plus lent que Google Chrome), qu’il est le plus gros consommateur de ressources mémoire (40% de plus que Firefox), etc, etc, etc. Bref I.E. affiche la plus mauvaise performance à la quasi totalité des tests.

Internet Explorer Arme Dissuasion Massive

Mais le pire concerne l’ Acid Test 3 visant à évaluer le respect des Standards de l’Internet sur les 100 points fixés par le W3C, le World Wide Web Consortium. Là où tous les navigateurs (Opéra, Safari, Chrome et Firefox) obtiennent la note maximale ou presque de 100/100, Internet Explorer affiche un incompréhensible 20/100 !

Incompréhensible ? Attendez-voir ! Quelle position occupe aujourd’hui MicroSoft sur le ‘encore-futur’ business du Cloud Computing, donc du Web ?

Que propose MicroSoft pour contrer le moteur de recherche de Google, LA pompe à fric de Google ? un bing bling-bling peu convaincant !

Que propose MicroSoft pour contrer les Google Documents (Excel, PowerPoint, Word en ligne) ? Jusque là on attend toujours la suite bureautique Office Web promise pour cette année.

Que propose Microsoft pour contrer Amazon Web Services (location de Serveurs Élastiques à la demande) ? Rien ! Pas de solution d’hébergement chez MicroSoft !

Alors on se disait finalement …

… que MicroSoft est tellement mal préparé à la guerre du Cloud Computing qu’il est peut-être plus pertinent pour lui d’utiliser Internet Explorer et sa formidable part de marché dans les entreprises comme Arme de Dissuasion Massive anti-Cloud Computing.

Ils n’ont plus qu’à vendre des T-Shirts …

Internet Explorer Arme Dissuasion Massive

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*